Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LOZERE DECOUVERTE un coin de paradis

Gorges du Tarn, Grands Causses tel est ma région! Four à pain barbecue cuisine d'été, tel est mon mode de vie! Photos, ballades, bricolages telles sont mes passions.

Bientot 400000

Publié le 13 Avril 2015 par Le Lozerois

Dans quelques jour ce blog va recevoir son 400 000 eme visiteur

Lors de sa création, j'étais loin de penser que vous seriez aussi nombreux à suivre mon chantier.

Merci à tous.

Le Lozerois

commentaires

Les Gorges du Tarn reportage grandiose de france 3

Publié le 16 Février 2014 par Le Lozerois

perso je ne partage pas certains propos du présentateur mais ce reportage a l'avantage de vous présenter mon pays comme je n'ai jamais eu l'occasion de le voir.

Prenez une petite demi heure de détente et attention les yeux!

Merci à CAP SUD OUEST france 3 aquitaine.

 

commentaires

ATTENTION UN JOUR SA VA PETER !

Publié le 1 Novembre 2013 par Le Lozerois

Les artisans ont du mal à avaler le contexte actuel… Alors ils jeûnent !

 

Ils auraient pu scander : "y'en a marre". Ils ont choisi plus musclé : "un jour ça va péter". Les présidents des Capeb Lozère et Aveyron ont entamé depuis lundi 28 octobre et pour toute la semaine (au moins), un jeûne de protestation afin d'attirer l'attention des Français (et du Gouvernement) sur la difficile condition des artisans…

 

 

Les artisans ont du mal à avaler le contexte actuel… Alors ils jeûnent !

 

« ça fait 40 ans que les gouvernements qui se succèdent n'écoutent pas les artisans du bâtiment », expliquent les présidents de la Capeb Aveyron, Patrick Bounhol et de la Capeb Lozère, Jean-Michel Marquès.

Tous deux ont entamé depuis lundi un jeûne symbolique devant un lieu qui l'est encore plus, le viaduc de Millau : « quand on est petit on doit être intelligent. Donc, si nous sommes là, avec ce slogan "attention, un jour ça va péter", au-dessus de l'un des plus grands ponts du monde, c'est pour relier les hommes (Ndlr : et les rallier à leur cause depuis une place très en vue, juste dans la ligne de vision des automobilistes qui empruntent l'A75), franchir les obstacles (Ndlr : obtenir gain de cause) et demander à M. Hollande le président de la République de recevoir le président confédéral de la Capeb »

Soutenus par une équipe rodée à la communication et par de nombreux sympathisants qui ne manquent pas de souligner leur solidarité, les deux hommes campent sur leurs positions (et sur le belvédère) convaincus qu'ils vont être entendus. « Trop, c'est trop. C'est l'État qui nous oblige à ce jeûne », soulignent les deux hommes qui se nourrissent d'humour et d'eau fraîche : « nous avons bu de l'eau de Lourdes que nous ont amené les collègues de Midi-Pyrénées, alors nous croyons aux miracles ».

Nota bene : il s'agit d'un jeûne et non d'une grève de la faim. C'est que les deux présidents tiennent à être d'attaque pour la journée de jeudi où ils attendent des renforts en nombre confortable pour scander haut et fort leur ras-le-bol. Et comme on est près de l'A75, même s'ils ne dévoilent pas encore leur plan de bataille, on peut s'attendre à quelque action retentissante .

Par Patrick Zimmermann le 28/10/2013 20:31:20
                                                                                      
                    
                    
                                                            
Prochain rendez vous le 5 novembre à l'élyssée avec notre président de la république nous attendons une écoute attentive de nos problèmes.

« ça fait 40 ans que les gouvernements qui se succèdent n'écoutent pas les artisans du bâtiment », expliquent les présidents de la Capeb Aveyron, Patrick Bounhol et de la Capeb Lozère, Jean-Michel Marquès.

Tous deux ont entamé depuis lundi un jeûne symbolique devant un lieu qui l'est encore plus, le viaduc de Millau : « quand on est petit on doit être intelligent. Donc, si nous sommes là, avec ce slogan "attention, un jour ça va péter", au-dessus de l'un des plus grands ponts du monde, c'est pour relier les hommes (Ndlr : et les rallier à leur cause depuis une place très en vue, juste dans la ligne de vision des automobilistes qui empruntent l'A75), franchir les obstacles (Ndlr : obtenir gain de cause) et demander à M. Hollande le président de la République de recevoir le président confédéral de la Capeb »

Soutenus par une équipe rodée à la communication et par de nombreux sympathisants qui ne manquent pas de souligner leur solidarité, les deux hommes campent sur leurs positions (et sur le belvédère) convaincus qu'ils vont être entendus. « Trop, c'est trop. C'est l'État qui nous oblige à ce jeûne », soulignent les deux hommes qui se nourrissent d'humour et d'eau fraîche : « nous avons bu de l'eau de Lourdes que nous ont amené les collègues de Midi-Pyrénées, alors nous croyons aux miracles ».

Nota bene : il s'agit d'un jeûne et non d'une grève de la faim. C'est que les deux présidents tiennent à être d'attaque pour la journée de jeudi où ils attendent des renforts en nombre confortable pour scander haut et fort leur ras-le-bol. Et comme on est près de l'A75, même s'ils ne dévoilent pas encore leur plan de bataille, on peut s'attendre à quelque action retentissante !

Explications en vidéo…


Par Patrick Zimmermann le 28/10/2013 20:31:20
- See more at: http://www.48info.fr/article/28/10/2013/les-artisans-ont-du-mal--avaler-le-contexte-actuel133-alors-ils-jeunent-/1188#sthash.xeRbIAgQ.dpuf

« ça fait 40 ans que les gouvernements qui se succèdent n'écoutent pas les artisans du bâtiment », expliquent les présidents de la Capeb Aveyron, Patrick Bounhol et de la Capeb Lozère, Jean-Michel Marquès.

Tous deux ont entamé depuis lundi un jeûne symbolique devant un lieu qui l'est encore plus, le viaduc de Millau : « quand on est petit on doit être intelligent. Donc, si nous sommes là, avec ce slogan "attention, un jour ça va péter", au-dessus de l'un des plus grands ponts du monde, c'est pour relier les hommes (Ndlr : et les rallier à leur cause depuis une place très en vue, juste dans la ligne de vision des automobilistes qui empruntent l'A75), franchir les obstacles (Ndlr : obtenir gain de cause) et demander à M. Hollande le président de la République de recevoir le président confédéral de la Capeb »

Soutenus par une équipe rodée à la communication et par de nombreux sympathisants qui ne manquent pas de souligner leur solidarité, les deux hommes campent sur leurs positions (et sur le belvédère) convaincus qu'ils vont être entendus. « Trop, c'est trop. C'est l'État qui nous oblige à ce jeûne », soulignent les deux hommes qui se nourrissent d'humour et d'eau fraîche : « nous avons bu de l'eau de Lourdes que nous ont amené les collègues de Midi-Pyrénées, alors nous croyons aux miracles ».

Nota bene : il s'agit d'un jeûne et non d'une grève de la faim. C'est que les deux présidents tiennent à être d'attaque pour la journée de jeudi où ils attendent des renforts en nombre confortable pour scander haut et fort leur ras-le-bol. Et comme on est près de l'A75, même s'ils ne dévoilent pas encore leur plan de bataille, on peut s'attendre à quelque action retentissante !

Explications en vidéo…


Par Patrick Zimmermann le 28/10/2013 20:31:20
- See more at: http://www.48info.fr/article/28/10/2013/les-artisans-ont-du-mal--avaler-le-contexte-actuel133-alors-ils-jeunent-/1188#sthash.xeRbIAgQ.dpuf
commentaires

REALISATION D'UNE CUISINE D'ETE et son FOUR à BOIS

Publié le 2 Janvier 2012 par KISCOOL dans four et barbecue






Ma petite aventure de 2006

Soyez les bienvenues dans ce nouveau chapitre qui me tient particulièrement à coeur.
 Je suis un passionné de la bricole et selon mon entourage il semblerait que je me débrouille pas trop mal, c'est pourquoi je souhaite par ce diaporama vous faire partager cette aventure!

Je suis en Lozère  pas loin de Millau, j'habite sur une belle exploitation agricole qui est exploitée par mes 2 beaux frères.


10 04 2006

Longtemps je l'ai cherche, l'implantation idéale!!! Pas facile de se décider mais après beaucoup d'hésitations, je me lance!
Voici l'endroit précis du Paradis en Lozère et comble du bonheur c'est juste derriere chez moi!
J'y pose ma brouette, pelle pioche, je tend quelques fils est voila le chantier démarre en ce 10 avril 2006 la tête pleine d'idées mais pas encore trop de courage!!!


12 04 2006

Bon vue que le courage n'est pas mon fort en ce moment j'ai décrété que  junior allait s'y coller!
Vous remarquerez que la brouette tient un role preponderant dans l'aventure.

Bon nous voila à remuer la caillasse car sur la photo on ne le voit pas mais ici la caillasse est bon marché; à ce titre si certains sont intéressés, plus qu'un bon prix c'est gratos mais faut venir la chercher!

13 04 2006

Voila le résultat, vue que  junior a vite épuise son quotat de courage, il m'a fallu aller voir Beau papa pour lui taxer son tracto pelle


15 04 2006

Fastoche et pis même pas une ampoule aux mains!
Aprés avoir viré le surplus de cailloux (tout seul vue que je voulais pas partager ma Kro avec junior) 4 madriers en guise de coffrage et le tour est joué, maintenant  faut affiner la dalle par un apport de petites pierres pour stabiliser le support.



Faut pas hésiter à remplir, surtout si comme pour moi la pierraille vous la payez pas; sa vous fera au bout du compte beaucoup moins de béton à faire et à 5E le sac de 25K de ciment sa vous permet d'economiser pour investir dans une boite à l'avenir prométteur à l'approche des beaux jours; je veux bien entendu parler de maitre kanter dont vous pouvez voir en quelques sortes une publicite subdiminale sur la photo!
Vous constaterez que la brouette a vite été remplacée, car je sais pas si pour vous c'est pareil, cet outil aurait tendance à me refiller des protuberances aux alentours de la paume des mains!
De plus pépé disait touours c'est à ses outils qu'on reconnait un bon ouvrier!

16 04 2006

Un petit ferraillage discret, un peu de gravier et maintenant les choses sérieuses vont pouvoir commencer; on va pas tarder à sortir la bétonniere du garage, sa fait tout l'hiver qu'elle se la coule douce au chaud, il faut que ça cesse!!!!
17 04 2006

Il faut sérieusement s'énerver à ce stade du projet et quand j'étais petit on m'a toujours dit qu'il fallait savoir bien s'entourer alors j'ai fait appelle aux beaux fréres  pour couler la dalle!

Pas mal non? En plus bien équipe et bien entoure se fut l'affaire d'une heure!

21 04 2006

Roule ma poule les premiers aglos se collent sans trop de prolèmes, suffit de partir bien droit.

22 04 2006

Royal, même mini Junior est de la partie; son domaine: le rebouchage entre les aglos
23 04 2006

A ce niveau il vaut mieux commencer à se familliarier avec l'utilisation du fil à plomb!!!


Création du coffrage qui va servir à faire une voute sous les paillasses.


Et bien sur pour donner un peu de noblesse à l'ensemble du projet de la caillasse; vous verrez plus tard comment on va s'en sortir avec ce materiau! Je tiens à préciser que dans le travail de la pierre, je suis un autodidacte!

30 04 2006

Comme dirait Souchon: "on avance on avance on avance, c'est une évidence!"

04 05 2006

Etape importante, préparation des jambages des paillasses; dans cet angle, si tout se passe comme prévu, il devrait y avoir un joli four à pain!

07 05 2006

Pose du coffrage de la voute et taille de quelques pierres

09 05 2006

Voila on se fait la main, pour un début c'est à mon gout pas trop mal !!
Les pierres ne se presentent pas toutes seules, il faut du temps pour trouver à chacune sa place mais sa se fait!

11 05 2006

Voila la petite voute sous la paillasse du four est à présent terminée, elle a bien sechée mais je vais attendre demain pour la décoffrer; j'angoisse, et si sa se cassait la gueule???
Mais non se serait mal me connaitre quand le Lozérois y construit, c'est pour les générations futures, alors son béton il le dose, il s'applique et reste confiant!

12 05 2006

Et voila le travail, même pas peur, c'est du costaud!


Bon je sais pas ce que vous en pensez mais personnellement je suis relativement fier de moi, la pierre sa en jette, je pense que je ne vais pas m'arrétter en si bon chemin, je vais réfléchir pour en reposer ailleur, pas sur les autres jambages, c'est vraiment trop long mais j'ai des idées qui me viennent patience!!!
Bon à ce stade je dis que sa s'arrose, faut pas tout arroser à la fin sinon c'est un cout à se rendre malade, alors je voudrais un petit Ricard dans un verre à ballon comme dirait Ricoune! SANTE!!




13 05 2006

Et voila comme les idées n'arrivent pas toujours dans le bon ordre, j'ai pas pensé aux réservations de la paillasse dans le mur alors massette burin, une kro et on s'y jette!

13 05 2006

Premier coffrage  pour les sousbassements de la paillasse.

16 05 2006

Voici le deuxième sur une vue d'ensemble, le projet commence à prendre de la gueule mais ralenti considérablement; et oui là on travail au millimétre et forcement le melange précision soleil et kro ne font pas bon ménage!!!
Non je déconne, c'est vrai que sa n'avance pas comme je le souhaiterais mais bon j'ai pas non plus que ça à faire, en ce moment y à le boulot la nuit donc ne soyons pas non plus trop exigeant, ce qui est fait n'est plus à faire!

21 05 2006

Il m'a fallu pas mal de temps pour réaliser mes coffrages et seulement 2 heures pour couller jambages et paillasses


le tout sans  junior qui cherches toutes les excuses pour en faire un minimum

27/05/2006

Et oui la face cachée du Kiscool: bordelique comme pas deux bon circonstance attenuantes, je décoffre; après  je range et je m'y remet ! ( Là c'est rien, je vous montre pas le garage!!!)

1/06/2006

Evénement important

Avis de naissances dans le quartier;  je vous fait part de la naissance de jolies petites mésanges,


Enfin joli n'est pas encore le terme mais bon en attendant les parent me signalent que pour le moment je suis catalogué dans les nuisibles et ne se génent pas pour me le faire savoir.
cela faisait 3  4 jour que j'avais remarqué que des mésanges me tournaient autour  et hier j'ai découvert le nid en plein dans ma palette d'aglos; se font pas chier quand même ces squateurs en plus je me fais engueuller quand je bosse car ils ne peuvent pas couver et nourrir tranquillement les les petits.


05 06 2006

Opération linteau
J'ai eu peur pour mes mésanges; de toute le journée je n'ai pas vu les parents, j'ai cru qu'ils avaient abandonnés le nid mais le soir venu j'ai pu constaté que maman mésanges couvait! OUF!!

 08 06 2006



C'est un grand soulagement, papa et maman mésanges ont bien suivi le demenagement de leur nid, les petits se portent à merveille,



et moi pendant ce temps , quand je suis pas au boulot et qu'il ne fait pas trop chaud je continue  à faire du béton  et  chaque rangée d'aglos posée me rapproche toujours un peu plus près des étoiles!



Les pignons sont finis, j'attend le bois pour attaquer la charpente et arraser.


Bon petit passage a vide ces derniers jours; fatigue au boulot et grosses chaleurs le projet végéte un peu mais bon j'ai traité ma charpente faut la poser maintenant!!

Et voici mes petits protégés  sa grandit trés trés vite; papa et maman se donnent beaucoup de peine pour nourrir leurs 4 rejetons; envol prévu dans 3 4 jours!


Un petit passage chez VALABREGUE


je viens de me tapper la journée sur la route pour aller chercher mes produits refractaire; quelle bonne idée d'aller à l'usine
, on voit tous les produits dispo, sa permet d'affiner le projet; voici le résultat de ma prospection 540 Kg de briques carreaux et savons!


Et le top du top c'est ça!


Une brique 22*11 et 6 en haut  4 en bas idéal pour la bouche de votre four; n'est ce pas!


Sympa les rebord de fenétre!!!

Et le nec plus ultra:


Bon maintenant y a du pain sur la planche je me fais ma charpente  et aprés on s'improvise sur le barbeuc!

25/06/06

Mes débuts sur la charpente, taille et mise en place des jambages qui vont soutenir l'avancée du toit.


Dur dur quand on est pas du metier!!





7/7/06
Il fait déja moins chaud on reprend un peu de courage et on s'attaque serieusement à la charpente.


Tout de suite sa en avance, la volige est en pin, j'ai reussi à trouver une trés belle marchandise.


Fin de saison, grosse fatigue, légére démotivation passagére  momentannée du chatier pour cause de vacances bien méritée

Preinoguration du chantier avec des amis, Cool les vacances Ci joint une petite pub pour mon sponsor



David en plein travail
Quel bosseur le David!!

De l'ombre, une pose, un jaune sa roule!

Bon il est temps de redevenir un peu sérieux, fini les vacances il faut se remettre au boulot!

Ma préocupation pour les jours a venir c'est qu'il ne pleuve plus dans le cabanon donc je vais continuer par le toit.



Actuellement je suis en panne pour cause de pluie, j'en suis au faitage, il ne me reset plus qu'une journée pour finir mais il me faut un peu de soleil!!!



Un peu de courage et de motivation et voila il y pleut plus!


On enchaine de suite par des petits travaux; pose du seuil en materiau reéfractaire de la future fenetre.


Préparation du haut de la sortie de cheminée.

Préparation des piéces de bois qui seront placées au dessus du barbecue
Assemblage presque parfait!


Début de chantier façade ouest


Façade Est


L'intérieur


Et le Héros du jour.

Aprés avoir un peu saturé sur des trucs qui ne me branchaient pas trop, j'ai pensé que d'attaquer un peu de carrelage me remotiverait!



Bon sa done un petit air de presque fini non?

Maintenant j'attaque la hotte du barbecue tout d'abord en tole puis recouverte de placo.

Lundi 19 fevrier

Reprise du chantier, j'attaque la paillasse du barbeucue.


Detrempage du support


Encollage des réfractaires au fondu




RETOUR D'EXPERIENCE


Je vois avec un grand depis que depuis que j'utilise le barbeuc, certainnes briques auraient tendance à se décoller, je pense qu'avant de les coller, j'aurais du faire avec la meuleuse et un disque diamant des entailles dans le support pour que le ciment refractaire ait une meilleure accroche!!!





SANS RAPPORT

Suite @ de nombreuses demandes de la part d'amis regulier de ce blog, je dois vous donner des nouvelles de mes MESANGES!
Je n'ai qu'un mot @ dire; une petite bande d'ingrattes que ces volatilles!
En effet, aprés avoir pris soin de bouger le nid pour les deranger le moins possible, avoir nourri les petits de temps en temps à la pince à épiller, leur mettre un parassol pour leur eviter l'insollation; et ben un beau matin sans se soucier de quoi que se soit et surtout sans dire au revoir elles se sont barré sans un mot!!!!
Elles ont tout de meme virevolté autour du chantier un ou deux jours histoire de se faire les ailes pis sont parties à l'aventure!!!
Bon c'est dans l'ordre des choses, elles se sont pas fait bouffées par un matou et je suis certain de revoir un couple en avril mai, j'ai meme une petite surprise pour elles!!
Voila pour les sollicitations de mon ami Henri.

Ebauche de la porte

Le petit Lozerois au boulot tranchée avec l'eau l'éléctricité, téléphone fibre optique et tout le confort indispenssable à une telle infrastructure.
 




Vue d'ensemble; sa commence à sentir l'anis!!!

Prochainnement l'inauguration; j'vous pronet, y aura ce qui faut!!




 
commentaires

MON FOUR A BOIS

Publié le 1 Janvier 2012 par KISCOOL dans four et barbecue

FABRICATION DU FOUR
 

J'attire votre attention sur ce chapitre: nombreux sont ceux qui me contactent pour de plus amples renseignements, je renseigne toujours avec plaisir et selon mon temps disponible mais bien souvent les infos que l'on me demande sont dans ce blog, epluchez le buchez il est là pour çà @ votre service et si vous ne trouvez pas l'info j'essayerais de vous aider avec plaisir en me contactant via l'adresse que je donne dans la rubrique "espace info"


Bon si on aborde le sujet du four:

C'est autour de lui et à cause de lui que mon projet a débuté c'est aussi pourquoi je vais prendre mon temps pour le réaliser.

Tout d'abord voici le support de mon futur four


 
Ayant de grosses craintes au niveau de la chaleur qui sera diffusée sur ma dalle, j'ai décidé d'isoler celle ci en utilisant de la chamotte, sorte de sable qui isolera la sole du four de ma dalle.
La chamotte est relativement difficile à trouver, perso j'ai trouvé le produit là ou j'ai pris mes produits réfractaires chez Valabregue à Boléne.

Vu que le support où je vais réaliser mon four est déja à 115 du sol, je décide de creuser ma dalle pour ne pas que la chamotte me suréléve ma sole.
Et comme faire et défaire c'est toujours travailler, voila que je me met à casser ce que je m'étais appliqué à faire!

Le choix de la hauteur de la sole:


Nombreux sont ceux qui ont choisis de mettre leur sole à 95/100 de haut, moi j'ai décidé de la mettre au minimum à 115 pour ne pas avoir à se plier en 4 pour enfourner et défourner; apres de longues heures de vol derrière mon four je ne regrette pas ce choix et je le conseille.




Je vous dis pas le merdier, je me suis mis comme une peille sur ce coup là!


Imaginez 30° la transpiration et tout et tout!!

Bref aprés 2 heures de dur babeur voici le résultat.



Un joli trou dans ma dalle que je m'empresse de reboucher à la chamotte!
La chamotte est utilisée pour la fabrication de briques réfractaires. Elle est mélangée à de l'argile broyé. En mouillant ce mélange on obtiendra une pâte plastique afin de façonner des briques qu'on sèchera et cuira pour les rendre resistantes à l'eau.

Rôle de la chamotte dans la terre de modelage


La chamotte donne de la structure à la terre de modelage.

Les pièces montées « tiennent » mieux, sans s'affaisser en cours de travail, pour autant que le degré d'hygrométrie et la plasticité de l'argile ne soient pas trop importants.

La présence de la chamotte diminue le retrait au séchage et à la cuisson. Elle permet également, si sa granulométrie est importante, de pouvoir modifier la structure de la pièce en ajoutant des parties nouvelles alors que la pièce est pratiquement sèche.

La présence de la chamotte facilite le séchage et évite les déformations et les fentes qui se retrouvent souvent après cuisson lors de la réalisation des objets plus ou moins volumineux.

sourceWIKIPEDIA

J'ai trouvé cette chamotte chez: http://www.valuy-sa.com/

Nombreux cherchent ce produit introuvable chez les bigmat point p and CO, ils ne connaissent meme pas pour la pluspart!



Bon voila pour le support de la sole!

 Et la sole on s'y colle? Volia voila!



Bon c'est encore un peu grossier mais sa va s'arranger, je vous le promet!



Voici le genre de déconvenue dont je me serai bien passé, il me faut contacter mon fournisseur pour lui demander quelques explications, certains carreaux de soles sont fendus quasiment sur l'intégralité du pave, ça me plait pas des masses!

Aprés 3 ans d'utilisation ma sole n'a pas bougée, ce probléme ne semble pas etre important!



Une petite esquisse de la bouche du four juste pour le fun!

Voila aprés avoir zoné pas mal de temps en altitude sur mon toit, je me remet au four.



Quelques explications sur le départ de la voute:


- Dans un premier temps j'ai posé la sole sur un lit de chamotte.
La sole est posée et non collée, c'est à mon avis important pour la dilatation des matériaux et en plus si un jour il me faut changer un carreau ça n'en sera que plus facile!

- Ensuite j'entoure la sole d'une membrane de polystyrene de 5 Mm que l'on utilise en principe quand on coule une dalle dans les habitations afin de laisser un espace entre la voute et la sole pour ne pas avoir de surprises avec les problémes liés aux phénoménes de dilatations!




- Avant d'attaquer à poser la premiere rangée de briques, j'ai posé une couche de papier sulfurisé afin de dissocier la voute de la dalle et ce toujours pour prevoir la dilatation, ma voute n'est pas collée sur la chape et chaque élement peut dilater comme il l'entend ce qui a mon avis reduira plus tard les risques de fissuration de la voute!


Voici les différentes solutions voute/sole

Je pense qu'il est très important de ne pas négliger les phénomènes de dilatations, c'est pourquoi j'ai choisi le deuxiéme dessin, isolation sous la sole et voûte dissociée de la sole et dissociée aussi de la dalle, je pense ainsi avoir considérablement réduit les problémes de fissure sans toutefois en avoir la certitude!



Au sujet du mortier réfractaire: 

J'ai suivi scupuleusement les conseils que j'ai glané chez Valabrégue, j'ai utilisé le fondu de chez Lafarge dans les proportions qu'ils indiquent MAIS et c'est apparement ceci qui est le plus important:
- Il est fortement déconseillé d'utiliser du sable de riviére en effet la composition de celui ci fait que la multitude des éléments qui le compose (impuretés, calcaires, schistes,  quartz, micas)  favorise pour chacuns, des coefficients de dilatations différents et par conséquent  à la longue l'apparition de  probables fissures.
Le sable de carriére est une alternative car composé d'un seul élément mais personnellement  j'utilise du sable de silice, il ne craint pas la chaleur, il est calibré et garanti sans impuretés.


Mon soucis du moment:

Le mortier réfractaire, si je suis les prescriptions de dosage , j'obtiens un mélange trés peu homogéne, difficile à travailler; il est impossible de bourrer les joints sauf en rallongeant avec de l'eau or, ce n'est pas préconisé, je ne connais pas les répercussions que cela peut engendrer par la suite!

Avec du recul, je n'ai pas respecté les prescriptions car pour le fabriquant c'est une façon de se couvrir des eventuels desagrément de retrait du produit au sechage.
J'ai fais mon melange liquide à souhait pour pouvoir le travailler à ma convenance et au final je n'ai pas eu de mauvaises surprises, rien n'a bougé!



Bon il faut arreter de se torturer l'esprit, d'autant que ce n'est pas là que j'aurais les plus fortes chaleurs!

Fabrication du gabarit qui va me permettre de façonner le dome en sable de la voute.
Un axe au centre de la sole et le gabarit en aggloméré qui tourne autour de cet axe.

Je vais bientot pouvoir attaquer la bouche du four.


Mise en place des briques pour voir si tout s'ajuste bien? Cool sa tombe pile poil!



Et voila le travail!!!
IMPORTANT: lors de la mise en place du gabarit de la bouche, prévoir des petites calles dessous pour par la suite pouvoir le retirer sans avoir à l'exploser à la massette!!!!

Bon maintenant ma pelle et mon seau!!




J'ai deposé le sable bien humidifié et bien tassé, par la suite sa séche un peut mais le dome reste relativement solide et ne se détériore pas.

Maintenant faut tailler, là sa devrait avancer beaucoup moins vite!!
Affaire a suivre!

mise en place de la 2eme rangée



Bon cette bouche de four c'est pas pasqueu c'est moi qui l'ai assemblée mais je la trouve réussie!



des découpes!!!




Voici en detail l'ouverture dans la voute de la bouche du four, cet avaloir fait 5 de large sur 20 de long
 
Prévoir plus large et plus long, par le suite je l'ai retravaillé et c'est pas plus mal, les fumées sont bien aspirées, sa ne refoule pas souvent!
Prévoir 8/10 cm en largeur, en longueur à vous de voir, plus se sera ouvert, meilleur sera le tirage et n'oubliez pas de prévoir un clapet en sortie du futur avaloir.

 Encore un dernier niveau et faudra bien se résoudre à s'attaquer à la clé de voute!!




Voila fini les découpes merdeuses, fini de bouffer de la brique réfractaire en poudre, fini de se prendre la téte à vouloir mettre bord à bord toutes les briques, fini de se casser le dos!



C'est t'y pas beau?


Je vous dis pas le travail pour sortir des coupes pareilles!
C'est domage de cacher ça avec du mortier non?




Voila le gros du travail sur la voute est fini; maintenant l'avaloir




En passant j'ai élargie l'ouverture de l'avaloir qui n'etait pas assez large à mon gout et risquait de laisser passer la fumée par l'ouverture de la bouche.
Ne pas hésiter à surdimentionner l'évacuation des fumées, c'est le conseil que je vous donne car sa a tendance à souvent refouller par la bouche du four et noircir la façade.


Voila le travail de la journée, pastouillage de la voute au ciment réfractaire; talochage et mixage le tout à la main, damned je me suis pourri les mains!


Ma voute enfin dégagée!

Coucou pour ceux qui ne me connaissent pas  voila à quoi il ressemble le Lozerois!

Ma clé de voute, le morceau le plus délicat qui m'a vraiment donné du fil à retordre mais bon au final je suis trés content je l'ai relativement bien réussie!
Mon soucis premier était de ne pas voir de ciment en interieur et faire un bord à bord parfait.





Jonction de la voute avec la bouche du four coté gauche



jonction de la voute et de la bouche coté droit


jonction voute et bouche le haut








Pose d'un torchi sur la voute composé d'argile, de paille et de toutes les chutes des tailles des briques, le tout soigneusement pillé!


Montage en béton de mur de chaque coté du four

Voila pour la suite des événements, on se travaille la façade du four; taille de pierres et éclatage de doigt à la massette; c'est la faute à mon sponsor!!!



Et voila se sera tout pour aujourd'hui!



Le four ingrédients et outillages


Pour la conception même du four j'ai utilisé des réfractaires de chez Valabrégue à Boléne dans la vallée du Rhone:
http://www.valuy-sa.com/


Valabregue et Valuy sont deux fabriquants FRANCAIS associés de produits réfractaires,ciments, liants et autres produits correspondant parfaitement à nos attentes.
Situés à Boléne prés d'Orange dans le Vaucluse, il proposent une game plus que compléte, le probléme et de trouver leurs réferencements chez les distributeurs de matériaux.
Le mieux pour ceux qui ne sont pas loin est de se déplacer et ainsi de pouvoir constater qu'il est illusoir d'aller chez CASTO MR Brico et autres distibuteurs qui ne vous proposeront jamais ces produits de qualité et surtout à des prix aussi compétitifs!
Perso, j'ai fait 3 heures de route pour aller les voir et je ne regrette rien, j'y ai vu des produits dont je n'imagiais meme pas  leur existance et je suis reparti avec 580 Kg de marchandises!
Quelques exemples de prix?
Brique 26 32% d'alumine 22/11/5.5  2.6Kg  0.8 E HT
Carreaux de sole 22/22/5  4.9 Kg  2.55 E HT
Savon bout rond  22/6/5   1.2 Kg  0.83 E HT
Savon normal  22/6/5.5   1.5 Kg  0.53 E HT
Et le top du top les couteaux ou coins une brique dont la forme permet de faire des voutes et gardant une symetrie au niveau des joints.
Les tarifs que je vous donne sont départ d'usine, il va de soit que si vous les trouvez chez un distributeur ils seront nettement plus cher, moi la brique 22/11/5.5 je l'ai trouve à 1.5 E TTC et là elle m'a couté 0.96 E TTC

En prime et sans rien demander, on vous fera visiter les fours, vous aurez droit à un acceuil chaleureux et vous aurez les conseils des gens qui metrisent tous les problemes que nous rencontrons au cour de nos travaux sur nos fours.

N'hésitez pas à aller voir leur gamme de produits sur leus site, vous verrez que c'est une maison serieuse et qui tient la route:

http://www.valuy-sa.com/


Caractéristiques techniques du four


Pour monter mon four il m'a fallu 75 briques 22x11x5.5 et une

dizaine de savons 22x6x5.5 pour la

bouche.



Il a un diamétre de 90 cm intérieur et une hauteur de voute de 38 cm, la bouche du four fait 51 cm de large sur une hauteur de 26 cm.
L'avalloir a une ouverture dans la bouche de 30x10 cm.
Prevoir plus large si possible!!!
il est relié à une gaine inox souple de 15 cm de diamétre.

Les dalles de sole font 20x20x4.
Elles sont posées sur un lit de chamotte de 4 cm d'épaisseur

Il est posé sur une paillasse d'angle qui fait 135 cm de chaque cotés de l'angle et 2 retours de 70 cm et la face fait environ 105 cm. La hauteur de la sole finie est de 120 cm.

Pour le montage du four j'ai utilisé du fondu de chez Lafarge ( 50Kg) mélangé à du sable de silice granulometrie 0 (le plus fin possible) il m'a fallu 125 Kg de ce sable.


Premiére flambée
premier apéro!



Quelle émotion, aprés avoir tellementbossé sur ce four; y mettre le feu c'est un peu l'aboutissement d'une aventure!


Bon on arrette de se triturer l'esprit et on fini par craquer une allumette.


Le seul regret que l'on pourrait avoir c'est que la voute ne restera pas nickel trés longtemps.


Et puis cet avalloir qui fait son travail à merveille; de ce coté là y a rien à redire.
Alors vu que sa se presentait pas trop mal on a decidé d'arroser la chose!

Les filles au jaune.

les mecs à la biere


Resultat une soirée trés sympa, une douceur exeptionnelle pour un fin octobre.

Suite du dérhumage

Le dérhumage a pour fonction de sortir l'eau contenue dans les matériaux de construction du four par une succéssion de petits feux!
Il est impératif d'étre vigilant sur cette étape et de ne surtout pas se presser car au début un feu trop violent peut provoquer des dégats irréparables. En effet un choc thermique pourrait provoquer des fissures dans la voute; le seuil critique est la transformation de l'eau de l'état liquide à l'état gazeux, il faut donc s'armer de patience pour évacuer celle ci par une succéssion de petits feux.

Ceci est ma troisiéme flambée, je vais laisser le feu s'éteindre puis boucher l'ouverture du four pour que la chaleur s'évacue à traver la voute.

Reprise du chantier par la fabrication de la porte en bois





 
commentaires

STE ENIMIE

Publié le 1 Janvier 2011 par KISCOOL dans EVASION

Ste Enimie 




Ste Enimie petit village Médiéval en plein coeur des Gorges du Tarn.

Le pont qui au cour d'une crue debut 1900 fut quasiment submerge!












Mairie de Ste Enimie:
Office du tourisme Gorges du Tarn Grands causses:

Quelques liens utiles pour découvrir STE ENIMIE

Précisions: Les quelques liens qui suivent sont des professionnel du tourisme qui font l'éffort d'avoir réalisé leur site perso, et qui font partie de mes connaissances, je suis certain que le meilleur acceuil vous sera fait à ces adresses.

 Centre de plein air :

Méjan Canoé:

Canyon Location

Campings


Annuaire-Lozère.com - Les prestataires touristiques de Lozère

commentaires

IDEES DE RANDO POUR L'ETE PROCHAIN

Publié le 31 Décembre 2007 par Le Lozerois dans EVASION




Suite à la rencontre virtuelle d'Antoine, je n'ai pu résister à l'envie de vous pondre un nouvel article.
Celui ci aura pour but de vous donner envie de venir randonner dans le sud Lozere, secteur gorges du Tarn et de la Jonte.
Il semblerait qu'Antoine soit un acharné de rando et de plus il nous a réalisé des petites vidéos bien sympatiques.
Je lui dédie donc cet article car il a tout fait et je ne vois pas grand chose à rajouter.

Bonne visite





Le Causse MEJEAN 


 


Vie caussenarde

envoyé par salant



 
 
Corniche de la JONTE et du TARN


 




St Pierre des Tripiers
Les Arcs de St Pierre


 




 
Les corniches du Tarn
sur le Sauveterre





Capludc



envoyé par salant
 

 
Causse Noir

 


Causse Noir
envoyé par salant


 




Corniches du Causse Noir
sur la JONTE



 



Le LARZAC

 


Causse du Larzac - Dourbie
envoyé par salant


                Annuaire-Lozère.com - Les prestataires touristiques de Lozère                                                                                                                            Annuaire-Lozère.com - Les prestataires touristiques de Lozère

commentaires

Ballades à travers Causses et Gorges du Tarn

Publié le 22 Septembre 2007 par KISCOOL dans EVASION

 

 

 

 

 

La Lozere vous connaissez?

Et ben c'est mon petit paradis et à travers ce blog je vais essayer de vous presenter ce pays et vous le faire apprecier à sa juste valeur car pour beaucoup les perjuges sont tenaces et parfois ils est indispensable de faire evoluer les esprits!

 



Comité contre le langage sms

A tous ceux que cela interesse, je vous invite à laisser vos appreciations, commentaires pour m'aider à bien faire evoluer ce blog.

Voici "le" lien qui a mes yeux represente le mieux ce que je souhaiterais exprimer:

J'ai eu l'occasion de croiser ces deux jeunes photographes et a la visite de leur site on peut penser qu'ils ont un avenir prometteur!


Les Gorges du Tarn

Le Tarn, une des dernière rivière sauvage Française, Les Gorges, paysage classé, si vous ne connaissez pas cette région, des vacances s'imposent , vous verrez à travers ces quelques photos qui vont suivre, vous ne pourrez faire autrement que de venir visiter  LES GORGES DU TARN et leurs GRANDS CAUSSES.


Le Tarn prend sa source sur mle Mont Lozère à une altitude d'environ 1100 1200 métres sur un plateau granitique. Voici le preemier pont que enjambe le Tarn, il fut construit par les Romains à l'époque de leur grandes conquétes. Les sources du Tarn sont une idée de ballade que je vous conseille au primptemps ou à l'automne.


Images de Lozère : photos des paysages du Gévaudan


Le Tarn quitte ensuite ce plateu granitique en suivant une dénivellation importante pour rejoindre la vallée, il passe le Pont de Monvert quelques centaines de métres plus bas et arrive à Florac sous prefecture du département.
Florac est la porte des Gorges du Tarn, site majeur en France, celles ci se terminent à Millau.


Entre Florac et Millau le Tarn traverse la région des GRAND CAUSSES d'une altitude moyenne de 800 900 métres, se sont le Méjean et le Sauveterre.


St Chely du Tarn


au dessus des Vignes


Vase de Sevre


Le Causse Méjean


C'est mon préfére parmi les quatres principaux de la région; c'est un endroit vraiment magique qu'il ne faut surtout pas manquer de traverser si vous visitez la région.


Le Méjean est un plateau calcaire semi desertique tuffé d'avens, pour ceux qui pratiquent la spéléo, c'est un haut lieu, on vient de loin pour visiter les princpales cavités , il y en à pour tous les niveau et si vous ne pratiquez pas, vous pourrez toujours visiter l'Aven Armand  ou la grotte de Dargilan; par ces deux visites vous pourrez avoir un topo complet du monde sousterrain, je vous invite à visiter leurs sites pour vous en rendre compte:
  1. Aven Armand:    http://www.aven-armand.com/ 
  2. Grotte de Dargilan     http://grotte-dargilan.com/
  3.  
  4.  


    Grotte Dargilan
    envoyé par salant


 
Si vous pratiquez la spéléo alors visitez ces deux sites vous aurez une petite idée de comment les Lozérois y se bougent pour explorer  notre sous-sol:
http://perso.wanadoo.fr/speleolozere/nouveau_site/page_d-accueil.html

http://www.tnt.speleo-lozere.com/index.php#
N'hésitez pas à visiter ces sites si vous aimez la spéléo et la photo sousterraine.



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       


Il va de soi que dans de tels espaces, randonnées pedestre et VTT sont des activités incontournabes et avec une bonne carte IGN au 25/1000e vous pourrez vous préparer des ballades que vous ne serez pas pret d'oublier.





La vue exceptionnelle de Vallongue


Un orage qui se prépare







De plus et depuis des millénaires, sur le Méjean, il y a toujours eu de la vie, il est possible ici et là de découvrir des vestiges datant de l'époque meglithique; une occupation Romaine nous a même laisse de nombreuses voies et quelques anciennes fortifications.

Menhirs Dolmens et Tumulus sont d'une telle richesse que Carnac pourrait bien sembler un peut terne à coté!



                 





Quelques liens pour les passionnés
  1. http://www.cevennes.net/parc.national.des.cevennes/sentiers/pradal.htm
  2. http://causses-cevennes.com/histoire/prehistoire.htm
  3. http://dolmen.online.fr/dolmen/


Il y à aussi la pratique du vol à voile qui se develloppe; c'est un trés bon moyen de découvrir le causse , il y à possibilité de suivre des stages de formation:
  http://chanetvv.free.fr/
                                               





  Les Cheveux D'Anges!
                     
C'est une plante plus ou moins andémique de nos régions; jamais je ne l'ai retrouvé ailleur, il semble qu'ils ne poussent que sur un millieu calcaire à des altitudes de 800-900 M.
Méjean, Larzac, causse de Sauveterre et causse Noir sont les seuls endroits ou j'ai eu l'occasion d'en trouver mais peut étre en avez vous prés de chez vous? Si c'est le cas tenez moi au courant!
La période de floraison de cette plante est en mai juin.








Les cheveux d'anges fleurissent ensembles et forment sur les reliefs des tapis argentés toujours en mouvements sous une petite brise; je n'ai qu'un mot c'est magnifique et tous les ans je ne rate jamais ce spectacle.


Le prinptemps toute une renaissance pour la nature sur les Causses!

Nivolies


Le Méjan terre aride mais terre d'acceuil avec de nombreuses reintroductions; ici le cheval de PRZEWALSKI originaire de Mongolie et en voie d'extinction; sur le Mejan il retrouve les steppe arides de son millieu d'origine et prolifére à tel point que nous en sommes arrivés au point de prélever les nouvelles générations pour différents zoos du monde entier et même à le réimplanter dans son pays d'origine.


Le causse aprés un été chaud

DES CAUSSES MAIS AUSSI DES GORGES !


 


Gorges du Tarn
envoyé par salant
 
Gorges du Tarn au niveau de Blajoux MontBrun


Le Tarn sortie des Détroits


La CROZE




La Maléne


Les Gorges de la Jonte

avant le Rozier


le Mazel

La Jonte au  pont de Capelan


Coniches de la Jonte au Truel


Des fois l'hiver !!!

Je viens de trouver il y a peu une petite vidéo fort sympathique; c'est l'aventure de 2 jeunes venus en Lozére 4 jours pour se ballader et faire de l'escalade.
J'aime beaucoup leur vidéo, regardez la,écoutez la; moi elle me rappelle mes 20 ans, l'insouciance et la joie de partager des bons moment etre copains!
N'oubliez pas de noter cette vidéo pour les encourager à en refaire.

 
Annuaire-Lozère.com - Les prestataires touristiques de Lozère

 


Comité contre le langage sms
commentaires

Les four à pain de mon quartier

Publié le 3 Septembre 2007 par KISCOOL dans four et barbecue

Les  fours de mon quartier


Voici un nouveau chapitre qui va traiter de tous les fours qui vont croiser mon objectif.
La Lozére étant un département rural de moyenne montagne, chaque hameau, chaque village posséde son four à pain, les répértorier serait un trop gros travail alors je me propose juste dans un premier temps de vous presenter ceux que je rencontrerais au cour de mes ballades.

Pour commencer cette rubrique, voici le four de Fraissinet: 150 cm de diamétre environ, il est relativement recent, monté tout en matériaux réfractaires de chez Valabrègue Bolène.

Oureture-2007-002.jpg
Il est équipé d'une porte en fonte.

Oureture-2007-004.jpg


Le four de Patricia et François

Nous commençons la visite par un four privé situé à Montferrand.


Ce four a été restauré et a l'origine n'était pas en exterieur.



La bouche est en grés rouge matériaux trés commun dans la vallée du Lot.


La voute est aussi en grés rouge, d'un diamétre inérieur de1M70 pour une hauteur d'au moins 50 Cm minimum.


Le four du Recoux


Evolution de la population
 
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
308 450 381 323 352 370 358 394 366
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
364 345 326 319 326 335 304 305 303
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
288 276 268 203 178 179 177 148 154
1962 1968 1975 1982 1990 1999 - - -
136 133 126 117 114 110 - - -
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


 
Oureture-2007-027.jpg
Le four du village a été restauré derniérement mais ne sert plus que pour de rares événements.

Oureture-2007-023.jpg 
Il posséde un avalloir et une porte en fer.
 
 
Oureture-2007-026.jpg
On voit qu'il ne sert plus

Oureture-2007-025.jpg

Oureture-2007-022-copie-1.jpg
Réhabillitation de l'habitat au Recoux
commentaires

Mon Quartier

Publié le 2 Septembre 2007 par KISCOOL dans EVASION

Le paradis



 






Encore un petit chapitre pour vous présenter un peu plus en detail mon lieu de vie, histoire de vous montrer que la LOZERE c est pas la région parisienne!


Voici ma maison, bien intégrée dans son ecosysteme; 100% campagne prairies verdoyantes au primptemps et quelques vaches!


Un peu de zoomage!


Et pour finir le raprochement maximum; plus on serait dans mon salon!!


Bon vous voyez y a plus malheureux! En tout cas moi je me plaind pas sauf que y a trop de cailloux et que ma pioche elle aime pas!

Mon pamorama



Voila la vue que j'ai quand je suis sur ma terrasse à faire l'apéro; y a pire!


  Le terrain de chasse des beaufs




A 200 metres la ferme les vache les brebis la belle famille!!!!

commentaires
1 2 > >>